• Monicranou !

      Aujourd'hui, billet charcuterie. Voilà quelque temps que je rêvais de rouler des mécaniques cuissotières dans un short taille haute à découpes jean, moulant en haut et un peu évasé sur la cuisse, pas trop court mais pas bermuda non plus. Comme je n'avais pas sous la main ceux de mes burda recelant des jeans, et les modèles de short bubu en ma possession étant de coupe trop droite bien qu'il y en ait des sympas, j'ai entrepris d'en patronner un après avoir pris soin de définir les critères d'éligibilité à l'aide de nombreuses toiles (travail commencé en juin dernier avant de jeter l'éponge une première fois) et d'observations résumées dans la revue des modèles ci-dessous.

    Short Carlotta de Wear Lemonade : sympa, mais fourche dos qui a tendance à faire un bec au milieu des fesses (trop oblique ?), et je veux une réhausse de forme classique et pas de revers.

    Monicranou !

    Short Carlotta par @merry.13

    Peach Shorts de Samantha Pleet : celui qui se rapproche le plus de l'effet désiré. Je prends les découpes côté mais je laisse la braguette trop longue et les jambes un peu trop courtes.

    Monicranou !

    Short taille haute American Apparel
    : le moulant du train arrrière est parfait mais la cuisse est trop saucissonée et très court vêtue, et de surcroît l'étoffe est très épaisse ce qui rend la zone d'assemblage de la fourche et des jambes tellement protubérante que c'en est inconfortable. Une attention particulière a donc été portée au dégarnissage des coutures rabattues tout au long de la confection.

     Monicranou !

    Short Jennyfer vu sur Inside Closet : pas mal les deux passants milieu dos, je prends.

    Monicranou !

    Mais je laisse la statuette de la Vierge qui inspecte les travaux finis.

       Une fois obtenu un patron correspondant normalement aux desiderata, le deuxième coupon de jean des Trouvailles d'Amandine, de coloris glaise, est allé au sacrifice pour le tester. La surjeteuse a été dépoussiérée (c'te honte, prochain projet : une housse pour la surjeteuse...) et enfilée, le fil épais légèrement contrastant sorti. Je n'avais qu'une fermeture compatible en stock, courte à dents métalliques, récupérée d'un manteau de monsieur, ce qui fait que la braguette commence assez haut. Les fonds de poche viennent d'un ancien pyjama.

      La gestion de la fourche fut le principal défi de ce travail.

    Monicranou !

    Dos : je crois qu'on y est. Me sachant un peu cambrée, j'ai éliminé 1cm de hauteur au milieu dos, ce qui me convient visiblement. Porté avec une ceinture il faudrait éliminer un peu moins car le dos a alors tendance à remonter.

    Monicranou !

    Devant : là par contre il va falloir retravailler ça. C'est certes confortable en haut mais j'ai surestimé la force qu'allait déployer El Bidou pour nous soulever tout ça, et l'axe de gravité du short se déplace vers le bas devant, formant un bourrelet de tissu horizontal au niveau fouffal et provoquant une sensation de tirant désagréable sur le devant de la cuisse. Je devrais donc baisser la hauteur du milieu devant d'au moins 1cm pour que la ceinture maintienne bien le tout en position. En attendant, je porterai celui-ci sans ceinture en cuir puisqu'elle semble accentuer ce défaut.

    Monicranou !

    **********

    LULU est né il y a  10 jours
      Parlant fourche et préparatifs pour la belle saison, j'ai commencé les semis du futur potager de balcon rebord de fenêtre. Je vous présente donc Lulu la nantaise percheronne, qui a pointé le bout de son nez 3 jours seulement après avoir semé la petite graine ! Dire que c'était un jour interdit de semis à cause de la pleine lune, je me demande quel phénomène ç'aurait été en jour autorisé. Cela dit, malgré que je les sortent quotidiennement, Lulu semblaient végéter depuis quelques jours, et vient tout juste de faire sa première feuille.

    Monicranou !

    Oui, Lulu n'est pas encore sûr de combien ils sont dans leur tête.

      Freddy le radis a été plus précoce à sortir ses bourgeons de feuilles. Nulle part encore où repiquer ce beau monde puisque les rebords de fenêtre sont encore squattés par les pots de mayo des ouvriers, la suite s'annonce critique.

    Monicranou !

    Gouzi-gouzi. Quand il n'aura plus besoin d'eau je l'appellerai Vaudou. Parce que vaudou né radis (blague familiale)

    **********

      Tout au long du travail, je me suis aidée de mon short American Apparel pour choisir les finitions et les marges de coutures appropriées. Ce fut très instructif. Le hic de cette réalisation a été le refus obstiné de Titine de former les points dès qu'une certaine épaisseur était dépassée : j'ai du assembler tous les passants à la main...

    Monicranou !


       La jambe droite à l'air un peu plus courte que la gauche à cause de deux phénomènes :
    1- j'ai testé la couture milieu légèrement déportée en décalant mes marges de coutures de 0,7cm l'une par rapport à l'autre (ce qui est pratique pour les coutures rabattues) pour avoir une symétrie des surpiqures le long de la fourche. C'est normalement sensé s'équilibrer mais il s'avère qu'anatomiquement parlant le corps à tendance à considérer que la ligne de couture = le milieu.
    2- Je m'en doutais depuis un petit moment après avoir cru à une blague de mon astigmatisme, mais j'ai bien la hanche droite légèrement plus proéminente que la gauche, donc la ceinture remonte un peu plus à droite.

    Monicranou !

      Ceinture très confortable par ailleurs, thermocollée juste sur l'extérieur. Je suis allée lui chercher un bouton à jean chez Fil 2000 pour la modique somme de 40 centimes. J'ai cousu la braguette selon la même méthode que pour le short Lekala.
    Les poches sont bien, mais je devrais laisser quelques millimètres de mou à l'ouverture pour éviter les plis visibles à l'entrée sur le côté. La pente de l'ourlet des jambes et leur largeur assez évasée me conviennent. La longueur est parfaite. Ma grosse crainte était que les coins devant ne rebiquent, et pour le moment ils n'ont pas l'air d'en prendre le chemin.

      Reste donc à voir à l'usage l'impact réel du défaut de tomber devant !

    Monicranou !


  • Commentaires

    1
    cyqlaf
    Lundi 27 Février 2017 à 20:47
    cyqlaf

    Joli, tout simplement joli ! Très joli même !

    & une fois de plus,  tout un travail en amont ... Quel courage !

     

    2
    Lorln
    Lundi 27 Février 2017 à 22:12

    Très bien ce short ! Mais tu as acheté et testé tous les autres patrons avant ?

      • Lundi 27 Février 2017 à 22:58

        Non, je m'étais tâtée un temps pour acheter celui de Wear Lemonade puis j'ai préféré dégainer l'huile de cerveau.

    3
    Mardi 28 Février 2017 à 08:28

    Il est très très bien ce soir !

      • Mardi 28 Février 2017 à 13:37

        Oh, sur le coup de 14h il ne rend pas mal non plus ;-)

    4
    Mardi 28 Février 2017 à 08:35
    Nabel

    Il est sympa ce short, surtout de dos (qu'est-ce qu'il tombe bien de dos !) ! Si tu arrives à obtenir le fit idéal devant et qu'il te prend une envie de patronner, fais toi plaisir, lâche toi ;-) (quoi ? intéressée ? moi ?)

      • Mardi 28 Février 2017 à 13:39

        C'est bien mon intention de faire machine arrière pour l'adapter au barème Festive Road une fois ce problème de devant résolu !

      • Mardi 28 Février 2017 à 22:42
        Nabel
        Super !!!
      • Vendredi 16 Juin 2017 à 10:33

        J'ai pensé à toi, j'ai tenté le short (patron Port Trousers) de Pauline Alice mais il ne me va pas du tout. J'ai galéré comme pas possible en essayant de faire plein d'ajustements de la fourche, toussa toussa ...

        Du coup, je suis revenue voir ton short et je le redis, il est trop beau !

        Pour le petit ajustement à faire sur la fourche devant, j'imagine que tu connais déjà ça :

        https://www.artesane.com/le-journal/modifier-fourche-dun-pantalon/ - point 3 - réduire la hauteur de la fourche (modification du patron)

        et ça (ajustement sur short déjà monté) :

        http://blog.deer-and-doe.fr/8994-safran-ajuster-lavant-du-pantalon/ - premier cas : coudre la partie arrondie de la fourche un peu plus loin

         

         

      • Vendredi 16 Juin 2017 à 23:25

        Merci, je pense que dans mon cas c'est l'angulation des jambes qui était en cause. Je pense toujours à en faire le patron mais je ne pourrais pas m'y remettre avant une dizaine de jours.

    5
    Mardi 28 Février 2017 à 09:22
    Marie Poisson

    Quel boulot! Comme toujours! Tu as des instincts de médecin légiste de la couture.

      • Mardi 28 Février 2017 à 13:42

        Va falloir aller faire valider mes compétences quai de la Râpée...

      • Jeudi 2 Mars 2017 à 11:40
        Marie Poisson

        Je crois qu'elles sont déjà connues et reconnues sur la place publique. Aujourd'hui les patrons peu fréquentables tremblent de passer sous ton découd vite. 

    6
    Marie
    Mardi 28 Février 2017 à 13:30
    Marie

    Ah j'aime bien l'image de Marie Poisson, yep, il y a du boulot de médecin légiste dans tes billets et c'est l'fun à lire/comprendre !

    PS : Et c'est certain, on voudra des nouvelles de Lulu et Freddy !

      • Mardi 28 Février 2017 à 13:43

        Eh oui, c'est la véritable inconnue de ce billet, combien Lulu resteront-ils une fois qu'ils auront appris à traverser la rue ?

      • Marie
        Mardi 28 Février 2017 à 16:19
        Marie

        À Montréal, on avait rencontré un prof de McGill qui avait commencé par donner des p'tits noms à ses vaches et puis qui était devenu végétarien. Malgré leur (probable) fin tragique, yep, on veut la suite des aventures de Lulu et Freddy !

        PS : Tu as reçu mon mail ? :)

    7
    madebyviou
    Jeudi 2 Mars 2017 à 11:12
    Très chouette short et toujours beaucoup d'admiration devant ton travail de patronage !
    8
    Clo
    Samedi 4 Mars 2017 à 14:54
    Clo

    Mais comment il est trop bien ce short !!! 

    Quel boulot, tu m'épates !

    9
    Mercredi 15 Mars 2017 à 21:42
    astérOïde

    Quelle coupe magnifique, j'adore!!!

    Tu assures grave! ;-)

    10
    Marie
    Mercredi 7 Juin 2017 à 20:22

    Comment vont Lulu et Freddy ? (Oui, question fondamentale, je sais.)

      • Vendredi 9 Juin 2017 à 12:20

        Beh comme tu peux le voir, Lulu est une belle jeune filles en âge de se faire croquer (2eme en partant de la gauche). Par contre Quéquette la roquette (1ère à droite) ça l'intéresse pas des masses de faire des feuilles en ce moment, c'est une esthète qui trouvait que ça manquait de fleurs blanches sur ce rebord de fenêtre.
        Freddy s'est réincarné mais il était un peu fort et sec, j'arrose davantage ses petits frères.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :